Bellerive sur allier- Clermont-Ferrand- Puy-Guillaume
04.70.32.88.40

Trouble de l’oralité

Votre enfant ne mange plus, trie, sélectionne les aliments qu’il met en bouche? Vous observez une cassure dans sa courbe de poids?

Alors n’attendez-pas. Il est important d’en informer votre pédiatre ou votre médecin traitant.


L’oralité est l’ensemble des fonctions affectées à la bouche : la respiration, l’exploration, le plaisir, l’alimentation, l’expression orale et les perceptions sensorielles.

Les troubles de l’oralité peuvent arriver dès la naissance mais aussi plus tard. Ils ne se limitent pas d’ailleurs à la zone orale mais sont souvent associés à des irritabilités sur tout le corps (pied, main, visage, tête…). Les causes possibles sont sensorielles, neurologiques, organiques, psychogènes ou post-traumatiques.

Le diagnostique du Trouble de l’oralité est posé par une orthophoniste.

Qui consulter ?

Ces signes peuvent vous décider à consulter un professionnel de santé spécialisé dans ces troubles: orthophoniste, ergothérapeute, pédiatre, gastro-pédiatre, ORL, diététicien/ne, psychomotricien/ne, kinésithérapeute, psychologue, …

Quel est le rôle d’une diététicienne formée aux troubles de l’oralité?

Lors de la première consultation, la diététicienne fait un état des lieux du mode de vie, du développement staturo-pondéral de l’enfant ainsi que de son histoire alimentaire depuis la naissance. Un bilan nutritionnel permet dans un premier temps de repérer de potentielles carences nutritionnelles et éventuellement d’autres problèmes associés aux troubles de l’oralité : constipation, faible prise de poids, reflux… Des premiers conseils personnalisés seront donnés à la famille pour répondre aux besoins nutritionnels de l’enfant.

Lors des consultations de suivi, des ateliers sont réalisés avec l’enfant pour élargir progressivement, et à son rythme, son répertoire alimentaire ainsi que les textures qu’il consomme. Un suivi de la croissance et de la prise pondérale est régulier. Des conseils d’enrichissement peuvent également être donnés si nécessaire (en cas de faible reprise de poids).